GENEPI DES PERES CHARTREUX
search

Génépi des pères chartreux 40%

GENEPI DES PERES CHARTREUX

LIQUEUR

30,83 €
3 Produits en stock

Le « Génépi » est un terme générique donné par les habitants de la région à plusieurs plantes aromatiques (armoises) des Alpes.


Pour les montagnards, la tradition est de récolter ces plantes en août et de les faire macérer dans de l’alcool.

Chaque montagnard a sa recette secrète pour faire du Génépi.

Les Chartreux, qui ont distillé des plantes depuis plus de 400 ans, ont leur propre recette secrète de Génépi, comprenant plusieurs macérations et distillations. Ce procédé particulier permet aux plantes alpines de délivrer tous leurs arômes.

Découvrir notre gamme de Genepi et Chartreuse : 

Fiche technique

Embouteilleur
OFFICIEL
Région
ISERE
Origine
FRANCE
Type
LIQUEUR
Cuvée
GENEPI DES PERES CHARTREUX
Contenance
70cl
Packaging
ETUI
Degrés
40%
Nom du produit
GENEPI

L'histoire de la Grande-Chartreuse commença lorsque saint Bruno, venu au monde à Cologne vers l'an 1030, se rendit à Reims pour y enseigner dans l'école de la cathédrale. Sa quête d'éternité le poussa à s'éloigner des richesses de ce monde, et il alla voir son ami, saint Hugo, à Grenoble. Ce dernier avait vu en rêve un lieu irréel où ils érigeaint, avec quelques moines, une chapelle ainsi que des cellules de prière en bois. Les batiments que les deux amis construisirent furent détruit par une avalanche en 1132, néanmoins le nouveau monatère qui fut édifié devindra le siège de l'ordre des chartreux. Malgré quelques autres catastrophes, il resta debout. L'imposante construction actuelle date du XVII ème siècle. 

Près de 50 ans après la fondation de l'ordre en 1605, l'histoire de la liqueur commença lorsque, dans une chartreuse établie en région parisienne, un certain maréchal d'Estrées remit à un inconnu la recette d'un élixir de longue vie. Au siège de l'ordre personne ne devina que cette formule était un trésor. A l'époque les chartreux étaient beaucoup plus préoccupés par l'exploitation du minerai de fer qu'ils trouvaient dans les montagnes.

Il fallut attendre 1737 pour que le manuscrit éveille la curiosité du frère Jérôme Maubec lorsqu'il l'aperçu dans la bibliothèque du monastère. Il essaya d'appliquer la formule et de la rendre plus facile à produire. Depuis cette époque, les moines fabriquent l'élixir végétal de la Grande Chartreuse remède puissant qui contient 71% d'alcool. En 1764, le frère Antoine, successeur du frère Jérôme, perfectionna la production et mit au point une liqueur au goût agréable, dispensatrice de bienfaits, qui ne contenait que 55% d'alcool. Il s'agit de la célèbre Chartreuse Verte. Le périple du manuscrit  toutefois ne s'arrêta pas là.

A cause de la Révolutionj française, les moines durent quitter leur monastère. Toutefois le document indiquant la recette put être sauvés, mais le moine qui entra en possession ne crut pas à la renaissance de son ordre et confia le manuscrit à l'apothicaire Liotard, à Grenoble. Comme toutes les recettes à l'époque, celle-ci devait être soumise à l'approbation du ministère de l'Intérieur, qui la refusa. Après la mort de l'apothicaire, elle fut rendue au monastère.

A partir de 1838, le frère Bruno Jacquet fabriqua de nouveau l'élixir initial comme base de liqueur plus sucrée, contenant 40% d'alcool. Elle était colorée en jaune par des extraits de plantes et plaisait particulièrement aux dames. Jusqu'en 1869, les élixirs jaune et vert de la Chartreuse furent fabriqués dans la pharmacie du monastère, et la production fut stockée dans une distillerie qui se trouvait à Fourvoirie, en contre-bas de la Grande-Chartreuse.

Lorsque les chartreux quittèrent la France en 1903, les trois moines qui étaient en possession de la recette s'établirent en Tarragone, en Espagne, et fondèrent une nouvelle distillerie. Par la suite, les chartreux regagnèrent leur monastère initial en 1940 et la consommation de Chartreuse progressa de nouveau en France. Une entreprise fut créée à Voiron, ou elle est restée à ce jour. Les élixirs et les liqueurs sont produits sous la surveillance des moines, et les gains servent à financer les besoin du monastère.

La recette exacte de la Chartreuse n'a jamais été révélée et nous ne disposons que de quelques éléments. Néanmoins on sait que 130 plantes entrent dans sa composotion. Elles sont macérées dans un alcool séléctionné, puis elles sont disitllées à plusieurs reprises. Pendant plus de huit ans, le mélange est élevé dans de grands fûts de chêne, dans la plus vaste cave à liqueurs du monde. Ensuite ce mélange reçoit l'étiquette V.E.P qui signifie ( vieillissement exceptionnellement prolongé ). On consomme la Chartreuse en digestif, pur avec des glaçons ou bien en long drink, avec des jus de fruits ou un tonic dans le monde entier. Mais la recette exacte, qui a fait ses preuves depuis longtemps et apporte un gain substantiel au monastère, n'est connue que de trois moines.

Découvrir notre gamme de Chartreuse : 

Plus de 2000 références en stock
Livraison sous 48h via DPD en point relais ou domicile
L'intégralité de notre gamme en retrait gratuit à la boutique
Depuis 1994 Découvrez notre boutique à Vouvray